Racine de Calamus

Vue d'ensemble

La racine de calamus, également connue sous une pléthore de noms tels que "sweet flag" et "myrtle sedge".1En raison de sa nature complexe, la racine de calamus a fait l'objet de diverses réglementations et recherches. La racine provient de la plante Acorus calamus et est reconnue pour ses bienfaits potentiels sur la santé, notamment pour soutenir la santé digestive, réduire l'inflammation et améliorer les fonctions cognitives.2. En dépit de ces avantages, l'utilisation de ce produit doit faire l'objet d'une importante mise en garde.

Historique et utilisation

English: Acorus calamus, Acoraceae, Sweet Flag...

Historiquement, le calamus fait partie intégrante du commerce en raison de ses diverses applications. Il a été utilisé pour traiter une variété de maladies, en particulier les maladies gastro-intestinales, et pour soulager la douleur. Son huile essentielle parfumée est également appréciée dans l'industrie de la parfumerie3. Outre ses utilisations thérapeutiques, le calamus a été utilisé comme épice dans les aliments, bien que son utilisation dans les produits alimentaires soit désormais interdite par la FDA en raison de problèmes de sécurité liés à un composant chimique appelé bêta-asarone, qui s'est avéré cancérigène[4].

Malgré ces préoccupations, le calamus continue d'être utilisé dans les pratiques de la médecine traditionnelle à travers le monde. Par exemple, il est utilisé comme hallucinogène depuis l'Antiquité et est encore employé dans la médecine populaire pour ses bienfaits supposés sur la santé5. Au Canada, le rhizome d'A. calamus a été décrit dans la "Flore canadienne" de 1862 comme ayant des effets toniques et stimulants sur les estomacs dérangés, et le peuple Ojibwa l'a utilisé sous diverses formes pour traiter les rhumes.6.

Aujourd'hui, bien que les preuves scientifiques de l'efficacité du calamus dans le traitement des maladies soient limitées, son importance historique et son utilisation continue dans certaines cultures soulignent sa place dans les annales des plantes médicinales.

Méthode d'utilisation

Applications culinaires et médicinales : La racine de calamus, connue pour ses propriétés aromatiques, a une double fonction, à la fois culinaire et médicinale. En tant qu'épice, elle confère aux aliments une saveur unique, rappelant celle de la cannelle ou de la noix de muscade, et est utilisée avec parcimonie en raison de son goût puissant.7. Dans la médecine traditionnelle, la racine est utilisée pour toute une série de traitements, notamment pour soulager les problèmes d'estomac et de peau, les maux d'oreille et même comme remède contre l'odeur du tabac.4.

Remèdes naturels et rafraîchissement : Pour ceux qui recherchent des alternatives naturelles, la racine de calamus présente plusieurs avantages. Mâcher un petit morceau peut rafraîchir efficacement l'haleine7. En outre, sa forme en poudre agit comme un insecticide naturel, utile pour tenir les fourmis à distance lorsqu'il est saupoudré sur les rebords de fenêtre.7. L'huile essentielle de la racine est également un arôme alimentaire populaire, qui donne de la profondeur à divers plats5.

Importance traditionnelle et culturelle : Historiquement, le calamus occupe une place de choix dans les pratiques des Indiens d'Amérique, qui l'utilisaient pour soulager les maux de dents et de tête9. Il est également reconnu pour ses propriétés hallucinogènes et ses utilisations en médecine populaire depuis des siècles.5.

Notes sur la sécurité et la réglementation Malgré son utilisation répandue, il est important de noter que le calamus a fait l'objet de préoccupations en matière de sécurité. La FDA a interdit son utilisation dans les produits alimentaires en raison de la présence de bêta-asarone, une substance potentiellement cancérigène, dans certaines espèces de la plante.4. Toutefois, les niveaux de cette substance chimique peuvent varier considérablement d'une espèce à l'autre.

Effets secondaires

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a estimé que le calame était probablement dangereux lorsqu'il était consommé par voie orale, citant des problèmes tels que des lésions rénales, des tremblements et des crises d'épilepsie.3. Cette position est principalement due à la présence de bêta-asarone, un produit chimique présent dans trois des quatre espèces de calamus, qui est considéré comme un cancérogène potentiel.1 3. La concentration de bêta-asarone varie considérablement d'une espèce à l'autre, allant de 0% à 96%, ce qui suggère que certaines espèces peuvent présenter moins de risques que d'autres1.

Compte tenu de ces problèmes de sécurité, la FDA interdit l'utilisation du calame dans les produits alimentaires.1 3. Toutefois, il est important de noter que le marché de l'extrait de racine de calamus continue de croître, en particulier dans les secteurs de la pharmacie et de la phytothérapie, ce qui témoigne de l'intérêt continu et de la valeur perçue de cette plante.4.

Légalité

En termes de statut juridique, si le calamus lui-même n'est pas illégal, son inclusion dans les produits alimentaires n'est pas autorisée par la FDA en raison des risques pour la santé mentionnés plus haut.1 3. Il est essentiel que les consommateurs et les praticiens se tiennent informés des dernières recherches et réglementations concernant la racine de calamus afin de garantir une utilisation sûre et responsable.

Pour ceux qui s'intéressent au contexte plus large de la réglementation des pesticides, la cyperméthrine, une autre substance ayant des implications potentielles sur la santé, est homologuée pour des utilisations qui pourraient entraîner une exposition résidentielle à court terme. L'Agence a déterminé qu'il était approprié de regrouper l'exposition chronique par le biais des aliments et de l'eau avec l'exposition résidentielle à court terme à la cyperméthrine5.

1. https://en.wikipedia.org/wiki/Acorus_calamus
2. https://www.digicomply.com/dietary-supplements-database/calamus
3. https://www.sciencedirect.com/topics/pharmacology-toxicology-and-pharmaceutical-science/acorus-calamus
4. https://www.webmd.com/vitamins/ai/ingredientmono-778/calamus
5. https://www.sciencedirect.com/topics/biochemistry-genetics-and-molecular-biology/acorus-calamus
6. https://www.henriettes-herb.com/eclectic/kings/acorus.html
7. https://monicawilde.com/edible-sweet-flag-acorus-calamus-singers-root/
8. https://pfaf.org/User/plant.aspx?latinname=Acorus+calamus
9. https://www.drugs.com/npp/calamus.html

4 réflexions sur "Calamus Root

  1. La racine de calamus est l'une des choses les plus fortes et les plus piquantes que j'ai fumées, alors je l'utiliserais avec précaution. J'en utilise un ou deux morceaux d'un quart de pouce de diamètre dans un bol normal. Le piquant peut vous brûler la gorge si vous en prenez beaucoup et cela me donne un fort calme. C'est plus fort que la plupart des choses que j'ai fumées.

  2. La racine de calamus fume bien, mais il faut y aller doucement. Un petit morceau de racine me suffit et j'ai un fort changement d'humeur. Elle réduit la douleur et diminue considérablement l'anxiété. C'est l'une des meilleures herbes que j'ai essayées jusqu'à présent.

    Je me suis renseigné auprès de la FDA en disant qu'il provoque le cancer chez les souris, mais ils leur ont administré des doses follement élevées sur une période prolongée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison gratuite à partir de $35 - Visitez notre boutique!

X